fg_bandeau
A la Une > Laver les housses de sièges

Laver les housses de sièges

Imprimez en PDF
Envoyer à un ami
 
Eviter les lavages trop fréquents, mais n’attendez pas que le siège soit trop encrassé.
 
Lorsqu’un siège n’est pas totalement déhoussable, le lavage seul des housses provoque une différence d’aspect et de propreté entre les endroits lavés et ceux qui ont été nettoyés par d’autres traitements.
 
Pour des petites pièces (housses en tissus léger), il convient de privilégier les lessives sans azurants optiques (en général, les lessives liquides), et un lavage à 40°C afin de limiter le retrait du tissu et d’éviter le froissement des synthétiques. L’action mécanique du lavage doit être réduite (cycle articles fragiles).
 
L’essorage est à éviter sur les étoffes ou les housses non repassables (velours ou housses de grandes dimensions) : régler votre machine un temps limité et un nombre de tours réduit à l’essorage.. Le séchage peut se faire à plat ou en sèche-linge, qui favorise l’élimination des plis du lavage.
 
Avant de procéder au lavage, vérifier sur une partie cachée la tenue des couleurs par frottement humide.
 
Charger la machine à la moitié pour éviter les froissements, et éventuellement, ajoutez, si la machine à laver le permet, plus d’eau dans le tambour. Il est important que les articles soient au large dans la machine.
 

Quelques précautions

 
Faire de grands points de surpiqûre pour fixer les ouatinages, neutraliser les rubans auto-agrippants et fermer les fermetures à glissières.
 

Risques

 
Dégorgement du colorant, affaiblissement ou altération du coloris, retrait des articles et feutrage et retrait de laine.
 
Modification d’aspect : froissement, fibrillation, peluchage et boulochage ; aspect chien mouillé des velours, dégradation du ouatinage ;
 
Révélation par l’action mécanique des dégradations dues à l’usure sous forme de déchirures, effilochage, perte de tenue.
 
 
Avec la coopération du FCBA  et du CTTN-IREN 

Tags : Trucs et Astuces