fg_bandeau
A la Une > Interdiction du Perchloroéthylène à horizon 2022 en France

Interdiction du Perchloroéthylène à horizon 2022 en France

 

Perchloroéthylène

En France, le Perchloroéthylène est désormais classé dans les composés cancérigènes probables ; étant très volatil, il présenterait des dangers pour l’homme notamment avec l’émission de résidus de distillation toxiques. Des mesures draconiennes avaient déjà été prises en Europe, et notamment en Suisse et en Allemagne, avec la mise en place de fortes contraintes pour les pressings.

 

 Ainsi, en France, « il est désormais interdit, depuis le 1er mars 2013, d'installer toute nouvelle machine de nettoyage à sec fonctionnant au Perchloroéthylène dans des locaux contigus à des locaux occupés par des tiers. », avait déclaré l’actuelle Ministre de l’Ecologie, Delphine Batho.

 

Les villes sont donc principalement ciblées. Les zones industrielles, quant à elles, ne sont pas concernées, mais doivent cependant suivre de nouvelles règles.

 

Le Perchloroéthylène étant un solvant très efficace et bénéficiant également d’une grande couverture en France, son remplacement par des solvants ayant les mêmes propriétés de nettoyage à sec, se fait progressivement dans les pressings et implique des changements à terme dans la norme de l’entretien textile professionnel ISO 3175.

 

 

Pour rappel, ci-après la définition des symboles de nettoyage professionnel et la catégorisation actuelle des solvants :

 

Symbole d'entretien P

(nettoyage professionnel à sec avec les solvants autorisés : perchloroéthylène ou hydrocarbures)*: PERC, PCE

 

Symbole d'entretien F

(nettoyage professionnel à sec avec les solvants autorisés : hydrocarbures) :

solvants hydrocarbonés, KWL, HCS

 

Symbole d'entretien W

(nettoyage professionnel à l’eau) :

aquanettoyage® ou wetclean

 

*Le symbole P inclut le F ; mais pas inversement.

 

 

L’usage du symbole P peut perdurer même compte-tenu de l’arrêt progressif du perchoroéthylène.

Symbole d'entretien PIl est important de souligner que l’interdiction, à terme, du Perchloroéthylène n’impacte pas l’usage du symbole P sur les étiquettes d’entretien. En effet, ce symbole indique aux professionnels de l’entretien de procéder à un nettoyage à sec à base de perchloroéthylène ou d'hydrocarbures, ces solvants dédiés aux textiles fragiles, mais toutefois moins efficaces contre certaines salissures.

Si à terme il sera interdit en France, le perchloroéthylène est encore admis et utilisé dans de nombreux pays dans le monde.

 

 

L’usage du symbole W

Symbole d'entretien W

Le nettoyage professionnel à l’eau ou aquanettoyage offre une solution d’entretien professionnel tout à fait efficace et recommandée pour certains produits textiles. Il utilise des lessives et des procédés de nettoyage professionnels à l’eau produisant de très bons résultats. Il est également intéressant de le considérer pour des articles textiles dont le nettoyage domestique n’est pas envisageable, car trop volumineux.

 

Ce procédé est connu depuis 20 ans, mais ne permet toutefois pas de traiter tous les articles car son usage dépend de la matière des produits textiles. Cette technique s’adapte très bien aux textiles synthétiques tels que le Polyester. Mais certaines fibres restent fragiles à un traitement à l’eau telle que l’acétate dont les fibres peuvent se casser, ou encore la laine dont les fibres naturelles s’altèreront au fil du temps. Le procédé est efficace sur les taches maigres et élimine les odeurs de transpiration (contrairement au nettoyage à sec qui nécessite un pré-traitement des textiles). Le nettoyage se fait entre 20 et 30°.

 

La réalisation de tests en nettoyage professionnel au solvant et/ou à l’eau selon la nature des fibres des textiles permet de définir quel traitement à sec et/ou à l’eau est le plus adapté, et ainsi apposer le ou les symboles d’entretien professionnel appropriés.

 

 

L'usage du W barré

Symbole d'entretien W barré

Toutefois si le nettoyage professionnel à l’eau est interdit sur les produits compte-tenu de la nature des fibres, il est important d’apposer le symbole W barré en complément du P. Et ce, afin d’éviter toute confusion lors du traitement des produits et ainsi tout dommage irréversible pouvant survenir tel que retrait, fibre abîmée, etc.

 

 

Les alternatives au Perchloroéthylène

Il existe des solvants alternatifs sur le marché, qui peuvent être reliés soit aux propriétés chimiques du Perchloroéthylène soit à celles des hydrocarbures. Des méthodes de test sont actuellement réalisées pour le nettoyage à sec, avec l’usage des anciens et nouveaux solvants, et pour le nettoyage à l’eau. Elles feront prochainement l’objet d’une intégration dans la norme 3175.

 

Ainsi, des nouveaux solvants tels que les solvants cyclosiloxanes (D5) et dibutoxymethane (DBM), et d’autres encore pourraient être intégrés dans la norme.

 

Dans ce cadre, le COFREET, en partenariat avec la Fédération Française des Pressings et Blanchisseries, devrait organiser en début d’année prochaine un séminaire sur le sujet. Nous ne manquerons pas de vous tenir informés.

 

Si vous souhaitez assister au séminaire, merci de remplir ce formulaire.

 

Pour tout complément d’information : info@cofreet.com

Cet article vous a-t-il été utile ?
Pas utile du tout
Peu utile
Assez utile
Très utile