fg_bandeau
A la Une > Résultats du 3ème Baromètre IPSOS

Résultats du 3ème Baromètre IPSOS

Imprimez en PDF

 

DURABILITÉ DES VÊTEMENTS : UNE PRÉOCCUPATION PREMIÈRE DES FRANÇAIS

 

Les Français confirment leur intérêt pour l’étiquette d’entretien textile :

76% d’entre eux la trouvent utile

 

Le COFREET, Comité français de l'Étiquetage pour l'Entretien des Textiles et représentant de la filière Textile et Habillement, annonce ce jour les résultats de la troisième édition de son baromètre biennal « L’étiquette d’entretien textile et les Français » mené avec IPSOS.
 
Parmi les enseignements remarquables de cette nouvelle édition : la durabilité des vêtements est une préoccupation première des Français. En effet, plus de la moitié d’entre eux affirment entretenir leurs vêtements afin de « les maintenir en bon état, pour les conserver le plus longtemps possible ». De même, la première raison de suivre les consignes de l’étiquette d’entretien du linge est également de « préserver les vêtements, pouvoir les conserver plus longtemps ».
 
Ce résultat est-il le reflet d’une préoccupation environnementale que l’on sait grandissante ?
D’un besoin de faire des économies ?
 
Quelle que soit la raison qui pousse à conserver ses vêtements le plus longtemps possible, cette tendance est largement confirmée par le baromètre COFREET-IPSOS 2019 puisque la seconde vie des vêtements y est de plus en plus plébiscitée. Selon ce baromètre, les Français sont en effet près de 40% à donner leurs vêtements, soit à des associations (27%), soit à leur entourage (12%). Ils sont également 33% à les déposer dans des conteneurs de recyclage de textiles. 14% d’entre eux – et en particulier les 18-34 ans – s’adonnent à des activités de revente ou d’échange.
 
« Ce baromètre est un rendez-vous important pour la profession, que nous attendons avec impatience tous les deux ans. Dans cette nouvelle édition, nous avons voulu ajouter des questions pour nous permettre de mieux comprendre les tranches de vie qui accompagnent l’utilisation de l’étiquette d’entretien textile, de l’achat à l’entretien », commente Yann Balguerie, Président du COFREET. « Nous sommes ravis de voir qu’une tendance que nous pressentions est bien à l’oeuvre : les Français souhaitent conserver leurs vêtements longtemps, et nous avons un rôle majeur à jouer pour les y aider » poursuit-il.
 

De l’achat à l’entretien : les Français particulièrement attentifs à leurs vêtements

 
Le shopping de vêtements est une activité toujours autant plébiscitée des Français : 95% affirment avoir acheté des vêtements au cours des six derniers mois, une donnée restée stable depuis 3 ans. Les plus jeunes constituent les shoppers les plus fervents puisque ce taux monte à 98% pour la tranche des 18-34 ans. À noter, 40% des Français achètent des vêtements tous les deux à trois mois et 21% plusieurs fois par mois.
 
Le prix constitue le premier critère d’achat d’un vêtement pour de plus en plus de Français : ils étaient 58% à le considérer comme premier critère de choix en 2016 et sont 62% aujourd’hui. Viennent ensuite le « rapport qualité/prix » pour 60% et « le fait que le vêtement leur va bien » pour 53%.
 
Dans le cadre de cette « expérience de shopping », l’étiquette constitue un gage de confiance pour les consommateurs. Un Français sur cinq déclare en effet ne jamais acheter de vêtements sans étiquette. Si la taille et la composition constituent des informations cruciales, la majorité des personnes interrogées (60%) considère les consignes d’entretien comme importantes. Le critère « label développement durable » gagne en importance : il est qualifié d’important par 37% des Français aujourd’hui contre 33% en 2016.
 
Dans un cadre où les Français souhaitent conserver leurs vêtements le plus longtemps possible, une fois l’acte d’achat effectué, l’entretien revêt un caractère important. Les consignes d’entretien des vêtements sont en effet suivies par une large majorité (71%).
 
Il faut dire que les Français lavent beaucoup leurs vêtements, 8 personnes sur 10 effectuent entre 1 à 6 lessives par semaine, et 13% d’entre elles affirment en faire une à plusieurs fois par jour. Sans surprise, la fréquence de lessives augmente avec le nombre de personnes dans le foyer et est plus conséquente chez les personnes qui achètent des vêtements plusieurs fois par mois.
 

L’entretien des vêtements : une activité dans laquelle l’étiquette occupe une place centrale

 

De façon générale, 59% des personnes interrogées déclarent s’occuper seules de l’entretien de leurs vêtements – dont encore une grande majorité de femmes – et 26% avec l’aide d’une autre personne de leur foyer. 16% délèguent cette tâche : 14% à une autre personne au sein de leur foyer, 1% au pressing et 1% les confie à une entreprise/ un professionnel qui récupère le linge sale à domicile.
 
Pour 76% des 18-65 ans, l’étiquette et les symboles d’entretien sont utiles, dont 28% très utiles. L’apprentissage de l’entretien des textiles et la compréhension des symboles passent pour majeure partie par la transmission : 58% des Français ont en effet appris grâce à leur entourage, dont 50% par les parents. Pour les autres, 14% demandent conseil à des amis ou à leur entourage, quand 19% ont appris via Internet.
 
Face à une interrogation quant à l’entretien d’un vêtement, 34% des Français déclarent agir seul. Signe de l’importance que revêt le fait de bien entretenir ses vêtements, la grande majorité fait appel à une aide extérieure. Ainsi, 19% demandent conseil à leur entourage, en particulier les hommes, les jeunes de 18-24 ans et les personnes célibataires. 41% optent pour la solution « internet et application », dont 33% recherchent des informations sur le web et 8% « visionnent des vidéos ou tutoriels ». Enfin, 10% se renseignent auprès d’un professionnel, du magasin d’achat ou de la marque de vêtements.
 
 

 

L’application MON ÉTIQUETTE : une solution pour accompagner les moins connaisseurs

 

Disponible sur l’AppStore ou Google Play, l’application « MON ÉTIQUETTE » permet, en quelques
clics, de décoder les symboles d’entretien de chaque étiquette, de bénéficier de conseils utiles pour
remédier aux taches sur les vêtements, et d’astuces qui facilitent leur entretien.

 

 

 

Les symboles d’entretien des vêtements et textiles : un repère majeur

 

38% des Français consultent l’étiquette d’entretien du linge lors de l’achat, en rentrant du magasin ou à réception de la commande. Pour 49% des 18-65 ans, c’est au moment de l’entretien du vêtement et du textile : le lavage est le moment phare plutôt que le séchage ou le repassage.
 
Parmi les cinq symboles figurant sur l’étiquette, les mieux compris sont ceux du repassage et du lavage, bien interprétés par respectivement 98% et 88% des Français. Les trois symboles restants sont encore méconnus : le signe d’une moindre affection des Français pour ces modes d’entretien ? Le symbole du séchage est ainsi connu de 20% des personnes interrogées, contre 25% pour celui du blanchiment et 12% pour celui du nettoyage professionnel.
 
La majorité des personnes qui ne suivent pas les recommandations d’entretien des textiles ont en réalité coupé l’étiquette ; elles ne peuvent donc plus s’y référer !

 

 

Pourquoi ne faut-il pas couper l’étiquette d’entretien du linge ?


74% des Français découpent l’étiquette de leurs vêtements ou textiles, dont 18% de façon systématique. Or, les symboles d’entretien sont cruciaux pour entretenir correctement ses textiles, y compris pour les personnes qui récupèrent les vêtements dans le cadre d’une seconde vie. Rappelons que 40% des Français font don de leurs vêtements et que le recours aux friperies est de plus en plus tendance : sans étiquette, comment entretenir un vêtement dont on ne connait rien ? En outre, les pressings désengagent leur responsabilité pour des vêtements sans étiquette d’entretien.

 

 
 

Méthodologie de l’étude

 
Dans le cadre de cette étude, un échantillon renouvelé de 1 001 personnes âgées de 18 à 65 ans issu de l’Access Panel Online France d’Ipsos et représentatif de la population française a été interrogé. L’enquête a été menée en ligne du 21 au 27 novembre 2018.
 

A propos du COFREET

 

Créé en 1964, le Comité Français de l’Étiquetage pour l’Entretien des Textiles (COFREET) est une association loi 1901, mandatée par le GINETEX (Groupement International d’Étiquetage pour l’Entretien des Textiles). Son rôle est de faire connaître, en France, le code d’étiquetage des textiles au moyen de ses 5 symboles, copropriété du GINETEX, auprès des consommateurs et des professionnels. Le COFREET, présidé par Yann Balguerie, regroupe aujourd’hui plus de 920 entreprises adhérentes, issues du textile, du prêt-à-porter, du linge de maison et plus généralement des entreprises fabriquant des articles en matière textile, qui possèdent une étiquette où figurent les symboles d’entretien des textiles.
 
Contact COFREET/GINETEX
Pascale FLORANT – Secrétaire Générale – 01 47 56 31 71
www.lavermonlinge.com
www.ginetex.net
www.clevercare.info
 
Contact presse
MAARC
Joseph de Beco – joseph.de.beco@maarc.fr - 06 87 84 55 01
 
 

Tags : Presse

 

Video

 

Que savez-vous

sur les symboles d'entretien ?

 

Leur utilité en image !

 

 

 

Nos modes de vie évoluent,

l'entretien de nos textiles aussi !

Changer la Mode pour le Climat

LE TEXTILE S'ENGAGE A L'OCCASION DE LA COP21
 
Le secteur a signé une Charte formalisant son engagement pour une gestion durable
de ses activités

 

POUR UNE MODE PLUS RESPONSABLE